Week-end en amoureux

Nous avons organisé en ce mois de février une rencontre au sommet : le Week-end des Makaboules.

En effet, après notre visite à la Frontale en novembre, les MaKaBés avaient soif de nouvelles rencontres. C’est pourquoi nous avons invité les Boules de Feu en week-end, formant ainsi les délicieux et éphémères MaKaBoules !

Suivez nous sur Instagram afin d’être au courant de tous nos événements!

Ainsi, la fanfare estudiantine de Reims s’est fait une joie de nous rejoindre pour jouer avec nous des morceaux endiablés. Les yeux dans les yeux en jouant Brooklyn, c’est un réel coup de foudre musical qui nous a unis ce 14 février… jour de tous les amoureux !

Vendredi 14 : rendez-vous au Bar l’ESSpace

Tout d’abord, nous avons commencé par un premier rendez-vous galant au Bar L’ESSpace, qui a eu la gentillesse d’accueillir tous ces fanfarons venus de loin. Il s’est si bien passé qu’ensuite la soirée s’est prolongée avec « une dernière manche chez moi? »

Samedi 15 : pique-nique au parc et manche à l’Opéra

La journée du samedi commence doucement avec en premier lieu un doux pique-nique au Kremlin-Bicêtre. Tout était préparé maison, et on se souviendra encore longtemps du délicieux tiramisu de Coline !

Les MaKaBoules se sont ensuite réunis place de l’Opéra dans l’après-midi. Nous avons ainsi pu jouer tous nos nouveaux morceaux à un public toujours aussi ravi de nous écouter.

Dimanche 16 : dis manche, et adieu !

Mais nous n’en sommes pas restés là ! Nous avons remis le couvert dès le dimanche, en variant les plaisirs toutefois en jouant Châtelet.

→ Pour partager ce régal auditif c’est par ici.

L’ambiance est toujours au rendez-vous, et c’est finalement le cœur serré que nous embrassons une dernière fois nos nouveaux copains. Néanmoins, on sait tous que ce n’est pas la dernière fois que l’on se voit, car quand on aime on de compte pas !

Alors quand est-ce qu’on part à Reims ?


MakaBes

Nés en 1997 dans les sous-sols de la faculté de médecine de Paris-Sud, Les Makabés sont maintenant nombreux à partager leur amour de la musique et leur esprit festif !

1 commentaire

Articles similaires : Historique des MaKaBés · 16 mars 2020 à 10 h 43 min

[…] de France, comme Bordeaux avec « Los Teoporos » ou les « Boules de Feu » de Reims (de même, quel amour entre nous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
YouTube
Instagram