Ce jeudi 14 novembre 2019, nous avons participé à la manifestation pour la sauvegarde de l’hôpital public.

Les MaKaBés à la manifestation pour la sauvegarde de l'Hôpital Public
Les MaKaBés étaient présents lors de la manifestation pour la sauvegarde de l’Hôpital Public

Ce jeudi 14 novembre 2019, nous avons participé à la manifestation pour la sauvegarde de l’hôpital public.

Effectivement, avant d’être de sacrés fanfarons, les MaKaBés sont surtout des étudiants en médecine, des externes qui révisent longuement chaque jour à la bibliothèque, des internes qui jonglent entre formation et stages, de futurs médecins et des médecins tout court qui travaillent tard chaque jour pour sauver des vies. Et chacun d’entre nous a ainsi choisi la musique pour se faire entendre.

Dylan et le Souba pendant la manifestation
Dylan et le Souba pendant la manifestation

Ce jeudi 14 novembre, l’hôpital était dans la rue avant qu’il ne soit à la rue.

Ainsi, nous avons défilé tout l’après-midi dans les rues de Paris, passant devant les grands hôpitaux qui ont fait la renommée de la médecine française et qui croulent aujourd’hui sous les patients, de moins en moins capables d’assumer le flux croissant de malades. Malgré les progrès effectués au fil des années dans le domaine des soins, les soignants s’épuisent sous le poids du travail. L’amour de notre métier, qui est pourtant notre motivation première, peine parfois à contrebalancer les difficultés pratiques, économiques et logistiques auxquelles nous devons faire face.

Notre objectif ? Donner de la force à chacun en jouant le plus fort possible. Qui sait, peut-être que cela nous permettra d’être entendus !

La MaKaBés en blouse pour la manifestation
La MaKaBés en blouse pour la manifestation

Néanmoins, c’est avec plaisir que nous avons marché aux côtés de nos camarades de promo, des étudiants des autres facultés, de nos chefs, de nos professeurs. Toutefois, ce n’est pas de rose vêtu, comme à notre habitude, que nous sommes apparus aux yeux du grand public. Cette fois-ci, nous avons choisi de porter la blouse blanche car nous n’étions pas que la Fanfare des MaKaBés. En effet, nous étions de futurs soignants inquiets de l’avenir de l’hôpital public et des services de soin.

Par ailleurs, si le sujet vous intéresse et si vous souhaitez en apprendre plus, nous vous proposons de visiter le site du Collectif Inter Urgences (CIU), qui explique très bien les enjeux de la grève : → https://www.interurgences.fr/

En conclusion, voici un petit extrait de notre performance sur place !

Avez-vous reconnu ? C’est notre adaptation de « Je me suis fait tout petit » de Georges Brassens !

Afin de prolonger ce plaisir auditif, suivez ce lien :

Le répertoire musical des MaKaBés


MakaBes

Nés en 1997 dans les sous-sols de la faculté de médecine de Paris-Sud, Les Makabés sont maintenant nombreux à partager leur amour de la musique et leur esprit festif !

1 commentaire

Articles similaires : La sortie du concours de PACES 2016 · 9 mars 2020 à 19 h 47 min

[…] cet événement nous tient à cœur, c’est bien parce que nous venons tous de là ! En effet, les MaKaBés sont tous des étudiants en médecine, et pour en arriver là où nous sommes, nous avons dû affronter la PACES étant plus jeunes. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
YouTube
Instagram