L’année 2020 commençait bien, et pourtant nous voici tous enfermés chez nous, en confinement. Alors que l’épidémie du Covid-19 frappe le monde entier, les fanfarons du Kremlin-Bicêtre n’ont rien perdu de leur bonne humeur ! Et, bien que l’on pourrait penser le contraire, les MaKaBés n’ont jamais été aussi actifs que ces derniers mois.

Petit retour sur le confinement d’une fanfare.

Les MaKaBés à l’hôpital

Fanfarons oui, mais aussi étudiants en médecine !

On l’oublie parfois, mais avant d’être de joyeux musiciens, les fanfarons des MaKaBés sont avant tout des étudiants en médecine. Nous avions déjà manifesté en novembre pour faire entendre notre voix, et nous nous mobilisons à nouveau aujourd’hui.

Nous avons répondu présent à l’appel des différents services des hôpitaux. Aujourd’hui, c’est aux côtés de nos confrères que nous nous rendons utiles, afin de prêter main forte dans cette crise sanitaire sans précédent.

Les MaKaBés et le Covid : l'action des MaKaBés pendant le confinement !
Lisez la suite de l’article pour découvrir l’engagement des divers fanfarons pendant le confinement

Une mobilisation exemplaire

Chacun, toutes les promos confondues, s’est porté bénévole auprès des différents hôpitaux.

LES DEUXIÈME ET TROISIÈME ANNÉES

D’une part, certains d’entre nous ont rejoint les services de régulation du SAMU. Ainsi le SMUR de Melun (77) accueille Lucille, Grégoire, Samuel et Blanche, tandis que Camille y est externe. Loan et Marion, elles, ont rejoint le SMUR 91 à Corbeil. D’autres ont rejoint la plateforme de télésurveillance Covidom, comme Vinciane et Marie.

D’autre part, Juliette et Claire font brancardier au KB. Elles croisent parfois Lucie, Diane, Pierre, Sandra et Ossama qui font fonction d’aide-soignant.e.s (FFAS). Ils se sont tous engagés dans les différents services qui ont appelé à l’aide, comme la gériatrie, la pneumologie, mais également dans le service d’orthopédie de KB qui s’est transformé en unité-covid. Ils assurent ainsi des gardes, de jour comme de nuit.

LES EXTERNES

Les plus vieux de leur côté continuent leurs stages. Priscille est externe en gériatrie, tandis qu’Orianne est en réanimation chirurgicale, Thomas en réanimation médicale, Sam aux urgences, Emilie est à la MAP (Médecine Aiguë Polyvalente) où Coline fait FFIDE (Faisant Fonction d’Infirmière Diplômée d’État). Camille fait également FFIDE en gériatrie, comme Sarah qui est allée en plus en chirurgie thoracique.

Mahaut, Clarisse, Jérémie et Thérèse ont changé de casquette et se sont tournés vers la recherche clinique. D’autres D4 (6ème année) comme Samantha continuent leurs gardes. Faisons honneur à ces étudiants qui doivent également réviser pour l’ECN (Examen Classant National) dont les conditions sont incertaines.

LES INTERNES

Les anciens ne manquent pas à l’appel, tous les internes des MaKaBés assurent leurs fonctions sans relâche !

Quentin termine ainsi un premier semestre des plus éprouvants en gériatrie, tandis qu’Amapola reste à Reims en médecine physique et de réadaptation. Julien assure sa fonction d’interne de Neuroradiologie Interventionnelle (NRI) alors que Frédéric fait des remplacements en gynécologie tout en prêtant main forte à la plateforme Covidom, où il peut rencontrer les plus jeunes fanfarons. Mais n’oublions pas que l’hôpital n’est pas le seul à souffrir de la crise ! Julie continue ainsi son stage en cabinet de médecin généraliste.

Les MaKaBés et le Covid : actifs pendant le confinement
Oui, les fanfarons sont présents sur tous les fronts.

Ainsi, de la deuxième année au septième semestre de l’internat, voici un beau panel de fanfarons, d’étudiants, d’humains tous engagés dans la crise du Covid-19, à leur échelle. Ce n’est en réalité qu’un faible échantillon de tous les MaKaBés actifs en ce moment, car tout le monde y met du sien pour que tout se passe au mieux.

Et pour ceux qui restent à la maison ?

Le confinement avant tout !

Personne ne reste sur le banc de touche chez les MaKaBés ! Pour reprendre le dessin du célèbre Vie De Carabin, nous faisons tout pour que le confinement se passe au mieux pour chacun, car défendre un front ne sert à rien si l’arrière-garde n’est pas là.

Ainsi, ceux qui restent à la maison et qui suivent le compte Instagram des MaKaBés ou notre page Facebook peuvent chaque jour découvrir une nouvelle Story sur la fanfare. Des informations sur l’histoire des MaKaBés, les événements passés, nos fanfares-cousines, nos différents voyages, nos Road-Trip, les différents Festi-concours, des jeux, des quizz… Il y en a pour tous les goûts !


MakaBes

Nés en 1997 dans les sous-sols de la faculté de médecine de Paris-Sud, Les Makabés sont maintenant nombreux à partager leur amour de la musique et leur esprit festif !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
YouTube
Instagram